Histoire

La vieille horloge

Elle fut installée dans notre clocher fin des années cinquante (1958) et fabriquée par « MANIAC » de CUGNY dans la Seine et Oise.

Elle a remplacé un mécanisme entièrement manuel et ne fonctionnait plus depuis plusieurs dizaine d’années. Pour faire sonner les cloches (mariages, baptêmes …) tout était manuel. Marius CHATAL, qui tenait le café avec son épouse, avait la responsabilité de sonner l’angélus trois fois par jour.

Au début de cette installation, les habitants du village, les travailleurs des champs, les écoliers, les chasseurs, les promeneurs regardaient ce nouveau cadran qui leur indiquait l’heure grâce à sa sonnerie régulière. Tous étaient émerveillés par cette nouvelle prouesse car tout le monde n’avait pas une montre à son bras comme à l’heure d’aujourd’hui.

Quelle évolution ! Tout était devenu électrique (horloge, sonnerie des cloches). Pendant une cinquantaine d’années, Pierre PLANUS habitant le Guillard a effectué la mise à l’heure car ce mécanisme arrivait à prendre avance ou retard. Depuis 1976, il intervenait également lors des changements d’horaires d’hiver et d’été.

Avec l’âge, Pierre PLANUS ayant demandé à être remplacé, le Conseil Municipal a désigné Maurice CHERMETTE pour poursuivre la continuité de ce service.

Maintenant, quelle aubaine ! L’électronique a remplacé le manuel des premiers jours. Plus besoin d’intervenir pour les changements d’heure. Tout est réglé par satellite (décalages horaires, remises à l’heure). La sonnerie des cloches pour les différentes manifestations restera manuelle.

Souhaitons longue vie aux technologies.

Retour haut de page